Choisir son poêle à pétrole : tous les critères à étudier

Avant d’opter pour un poêle à pétrole, il convient d’étudier plusieurs paramètres. Ces éléments vous permettront de définir clairement le type d’équipemet dont vous avez réellement besoin. Vous pourrez alors décider de choisir un poêle à mèche ou à induction électronique.

Nous vous donnons ci-dessous les principaux critères à prendre en considération pour évaluer vos exigences. Il s’agit notamment de la surface de la salle à chauffer et des fonctionnalités offertes par le matériel.

En fonction de votre budget, vous parviendrez sans aucun doute à trouver le poêle à pétrole qui réponde à toutes vos attentes. La conciliation entre tarif et performance doit aboutir à l’obtention d’un rapport qualité/prix le plus avantageux possible. L’exercice n’est pas aussi compliqué qu’on pourrait le croire. Il suffit juste de prendre le temps de s’informer… C’est parti !

Liste des Poêles à Pétrole Electroniques (amazon.fr)

Surface ou volume à chauffer

La première question à se poser est de savoir quel est le volume d’air à chauffer. Calculez cette donnée en multipliant la longueur de la pièce par la largeur et la hauteur.

Les commandes d'un poêle à pétrole

Les commandes d’un poêle à pétrole

Reportez-vous ensuite à la fiche détaillée du produit. Elle indique une valeur en m3 correspondant à la capacité de l’appareil. Vérifiez que ce paramètre est au moins supérieur au volume de la pièce.

Pour le chauffage d’une grande salle, le poêle électronique offrira de meilleures performances par rapport au poêle à mèche.

Capacité de chauffe

Ce critère détermine la puissance du poêle à pétrole. La capacité de chauffe est indiquée le plus souvent en kilowatts (kW) même si certaines étiquettes mentionnent cette information en watts (W).

Plus cette valeur est importante, plus le poêle est capable de réchauffer rapidement un intérieur. Reportez-vous à la mention « puissance maximale » ou « puissance nominale » pour connaitre la capacité du modèle.

Autonomie et consommation

L’autonomie de fonctionnement du poêle à pétrole est intimement liée à la capacité du réservoir. Cette dernière est exprimée en litres. Un appareil à injection électronique doté d’un réservoir de 9 litres possède une autonomie de fonctionnement d’environ 60 heures. Passé ce délai, il est nécessaire de le réapprovisionner en combustible liquide.

L’autonomie peut s’avérer inférieure si le matériel est réglé pour chauffer à pleine puissance, la consommation du combustible étant plus importante sur la durée. Moins précis, un poêle à pétrole à mèche sera toujours un peu plus gourmand en énergie fossile qu’un poêle électronique calibré pour offrir un meilleur rendement de chauffe.

Consultez la fiche technique du produit. Vérifiez la consommation maximale de pétrole exprimée en litre par heure de chaque modèle. En comparant les données, vous pourrez identifier l’équipement le moins énergivore.

Type de bruleur

Ce paramètre dépend du modèle. S’il s’agit d’un poêle électronique, le bruleur sera à injection. S’il s’agit d’un poêle à mèche, il sera à flux laminaire (simple combustion) ou à flamme (double combustion).

Si l’on doit établir un classement en terme de performance et de robustesse, c’est le poêle électronique à injection qui remporte la victoire devant le bruleur à flamme. Le bruleur à flux laminaire arrive quant à lui bon dernier.

Garantie

La garantie du produit est un élément à prendre en compte. Elle est indiquée sur la fiche technique. D’une durée de 2 ans dans la plupart des cas, elle peut être nettement supérieure selon les fabricants. Si le matériel présente un défaut de fabrication avéré, le constructeur le remplacera gratuitement.

En revanche, l’entretien et le remplacement des éléments usés ne sont pas couvert par la garantie. Retenez également que la plupart des problèmes de fonctionnement découlent d’une mauvaise manipulation de l’appareil ou de l’utilisation d’un combustible liquide de piètre qualité, voire inadapté. En règle générale, ces pannes ne sont pas prises en charge par les fabricants.

Liste des Poêles à Pétrole (amazon.fr)

Fonctionnalités et options

Il existe une multitude de fonctionnalités et d’options à étudier. Elles concernent essentiellement les poêles à pétrole électroniques. Voici une liste non exhaustive des dispositifs rencontrés sur la plupart de ces modèles.

Poêle à pétrole programmable

Poêle à pétrole programmable

  1. Départ différé / Timer
    Cette option permet de programmer l’heure de départ du poêle. Le réglage s’opère via le bandeau digital numérique. En programmant la veille un démarrage le matin, il est appréciable de profiter d’une salle de bain ou d’une cuisine chauffée au moment du réveil.
  2. Sécurité enfant
    La sécurité enfant, également appelée « child lock », verrouille l’utilisation du poêle à pétrole. Pour l’activer, une pression de plusieurs secondes sur le bouton adéquat est nécessaire. Un témoin lumineux vient alors confirmer le verrouillage des commandes. Pour déverrouiller, il faut à nouveau presser le bouton quelques secondes.
  3. Thermostat et régulation automatique
    Après avoir sélectionné la température souhaitée, le poêle à pétrole ajuste sa puissance en fonction de la température de la pièce. Selon l’option choisie, l’appareil peut s’arrêter et redémarrer automatiquement pour maintenir la bonne température.
  4. Booster
    Cette fonction accélère le chauffage au démarrage pour une montée en température expresse de l’air ambiant.
  5. Contrôle de l’air de la pièce
    Sur certaines références, un voyant ou un signal sonore indique si la pièce n’est pas suffisamment aérée. Dans ce cas, l’appareil se coupe automatiquement pour des raisons de sécurité.
  6. Détecteurs de gaz
    Un détecteur de monoxyde de carbone (CO) et/ou de dioxyde de carbone (CO2) assure automatiquement l’arrêt du poêle à pétrole.
  7. Anti-basculement
    Un dispositif de sécurité équipe les poêles à pétrole en cas de basculement de l’appareil pour prévenir le risque d’incendie. Une coupure automatique du système stoppe la chauffe.
  8. Surchauffe
    Si le poêle à pétrole atteint une température supérieure à ses capacités, il coupe l’alimentation et s’arrête de lui-même pour éviter la surchauffe.

D’autres fonctionnalités sont proposées sur certains modèles : système autonettoyant, arrêt automatique, mode éco…